ActualitésDocuments ADAS

Compte rendu de la présentation des résultats d’EDF

Présentation des résultats annuels EDF 2016 par G. R.

Faits marquants

Le Pdt d’EDF a présenté les résultats annuels d’EDF mardi 14 février 2017.

Vous trouverez ci-après une synthèse (non exhaustive) des informations principales annoncées par la direction (rédactrice G.Roux). Pour plus de détails, vous pouvez me contacter, j’ai reçu une brochure en anglais ( !).

1/ Commentaires sur l’année 2016 par J.B.Lévy :

De nombreux obstacles ont été surmontés, les salariés sont mobilisés ( !), la performance est solide, mais une cassure historique est survenue depuis 18 mois sur le marché de gros de l’électricité (prix de marché multiplié par 3)

2017 sera également une année difficile, mais 2018 sera l’année du « rebond ».

CAP 2030 est la boussole de l’entreprise.(avec 3 points : Innovation clients, Mix énergétique, développement à l’international hors Europe)

EDF s’appuie sur un mix énergétique décarbonné.

Transformation de l’entreprise.

Une augmentation de capital de 4 milliards d’euros par l’Etat aura lieu à la fin du 1er trimestre 2017.

La baisse organique du CA est contenue, idem pour l’EBITDA.

La performance opérationnelle du parc nucléaire est en hausse (il y a eu le plus faible taux d’arrêts fortuits depuis plus de 10 ans)

Activité commerce : 90% des clients au tarif bleu sont fidélisés, et 75% des clients TJ et TV suite à la suppression des tarifs réglementés.

Les charges opérationnelles ont présenté une baisse de 300 millions d’euros.

Les investissements nets étaient de 11,8 milliards hors LINKY.

Les cessions d’actifs représenteront au total 10 milliards entre 2016 et 2020 (6,7 sont déjà signées, dont la vente de 49,9% de RTE).

Les enjeux stratégiques :

  • L’innovation (succès de LINKY, 3 millionième compteur posé)
  • Poursuivre la réussite du nucléaire français : livrer Flamanville 3 dans 2 ans, réussir le grand carrénage, construire les 2 réacteurs Hinkley Point avec le partenaire chinois CGN.
  • Redéploiement progressif à l’international (Etats Unis et Chine privilégiés)

 

2/ Présentation des résultats financiers par Xavier GIRRE :

le plan de performance avance ! garder la capacité d’agir face aux vents contraires….

  • Réduction des charges opérationnelles: – 1 milliard entre 2015 et 2019, sachant que 0,3 ont été réalisés en 2016. Des économies sont réalisées dans l’ensemble du groupe.
  • Maîtrise des investissements: 10,5 milliards prévus en 2018 hors LINKY (11,7 en 2016). Couvrir les besoins de financement de LINKY par des cessions d’actifs.
  • Couvrir les besoins d’investissement LINKY par des cessions d’actifs.
  • Optimisation du BFR grâce à la diminution des créances et des stocks
  • Endettement financier net stabilisé en 2016, le ratio sur l’EBITDA toujours égal à 2,3.

L’impact financier des arrêts programmés en 2016 qui ont obligé EDF a acheter à prix élevé sur le marché est de 1,6 milliards d’euros.

La perte des clients aux tarifs réglementés jaune et vert a représenté 1,2 milliards. Les activités régulées en France représentent 5,1 milliards de l’EBITDA.

EDF EN : 861 millions, soit 5% de l’EBITDA.

Le cash flow opérationnel est de 13 milliards, mais après investissements il est de – 539 millions.

Les intérêts versés issus des opérations hybrides sont de 582 millions par an.

Et au final, le cash flow du groupe est de – 1,5 milliards.

Merci aux spécialistes qui liront ce document d’apporter leurs commentaires, particulièrement sur le chiffre ci-dessus.

3/Perspectives futures par JB Lévy

Nucléaire : objectif de 390 à 400 TWH de production annuelle

Tarifs : viser un EBITDA de 15,2 milliards en 2018 et un exercice 2017 dégradé (autour de 14 milliards)

Dividendes : l’Etat prendra les dividendes qui lui reviennent sous forme de titres EDF.

Baisse des charges opé&rationnelles de 1 milliard d’euros entre 2015 et 2019.

 

Questions/réponses

  • Une question sur le nucléaire avec une réponse argumentée de D.Minière sur Fessenheim 2, Paluel 2, Graveline 5.
  • Flamanville : priorité ; mise en service fin 2018.
  • Une question d’un journaliste allemand sur la fermeture de Fessenheim (avant les élections présidentielles ?) :
  • Réponse : Fessenheim fermera si les 3 conditions suivantes réunies :
  • – Flamanville en service,
  • – Paluel 2 refonctionne
  • – La commission européenne est OK sur le montant de l’indemnité versée par l’Etat

Ensuite le CA se réunira à nouveau pour statuer.

  • HINKLEY POINT : ce projet a la confiance des autorités chinoises qui ont donné leur accord pour que CGN investisse 7 milliards d’euros dans le projet. Le chantier vient de démarrer, cela durera 10 ans. Le climat de confiance est excellent avec CGN.
  • Négociations AREVA NP : en cours